« Le journal de 8h » de France inter

Jacqueline Pétroz a réalisé un magnifique reportage sur Les Damnés de la Commune pour le journal de France inter du 18 mars 2018, jour de l’anniversaire de l’insurrection.

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter

 

 

« Parce qu’un communard appelé Lavalette habitait son immeuble à Belleville, Raphaël Meyssan est parti à sa recherche. Ni dessinateur ni scénariste, mais graphiste, il a monté cette BD comme un reportage, numérisant plus de 15 000 documents d’époque. Et dans l’histoire de Lavalette et de Victorine qu’il nous raconte intensément tout est vrai. »

« Le non conformisme de l’idée, la virtuosité du découpage, nous entraînent avec un souffle formidable. Les Damnés de la Commune nous enseignent cette page d’histoire souvent ignorée, comme on l’a rarement lue. »

 

(Écouter l’intégralité du Journal de 8h du 18 mars 2018 sur France inter.)

Articles (voir plus)

Vidéo : impression du tome 2

Revue de presse (voir plus)

Entretien avec Stéphane Dubreil sur Art District

J’étais invité dans l’émission « Bulles d’histoire » sur la webradio de culture et de jazz, du 21 avril 2019.

« À livre ouvert » sur France info

Xavier Capodano partageait le coup de cœur des libraires du Genre urbain pour Les Damnés de la Commune dans l’émission de Gilbert Chevalier, du 16 mars 2019.

Une analyse des ouvrages de Michèle Audin et de Raphaël Meyssan sur la Commune

François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle, s’est penché sur le roman de Michèle Audin Comme une rivière bleue et sur Les Damnés de la Commune, dans Le Magasin du XIXe siècle, revue de la Société des (...)

Entretien dans « Les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique »

Article et entretien réalisés par Jean-François Wagniart, avril-juin 2018.

Un entretien sur RCF Loiret

J’étais invité sur RCF pour parler des Damnés de la Commune, le 26 juin 2018.

Une critique dans « La Commune »

Jean-Louis Robert a signé une belle critique dans le bulletin de l’association des Amies et Amis de la Commune.