Coup de cœur de « Canal BD Magazine »

Les Damnés de la Commune étaient un coup de cœur de Canal BD Magazine, le journal du réseau de cent-vingt librairies de bande dessinée, de décembre 2017/janvier 2018.

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter

 

 

 

 

« L’auteur nous plonge dans cette période à la manière d’un historien, par l’enquête. Son objectif ? Reconstruire la vie de Lavalette, un ancien habitant de son immeuble ayant participé à l’insurrection. Grâce à ce dernier et à une certaine Victorine, il projette le lecteur au cœur de la vie parisienne d’alors, chaotique, rêveuse et combative. Amateurs d’Histoire et/ou de projets hors normes, cet album est pour vous. Car si le scénariste, Raphaël Meyssan, est notre contemporain, ses dessinateurs sont bel et bien morts depuis plus d’un siècle ! En effet, le récit est imagé uniquement à partir des gravures de l’époque. C’est un cours d’Histoire sans en avoir l’air, à la fois passionnant et décalé. Déconcertant dans le fond comme dans la forme, l’ouvrage fonctionne pourtant à merveille. Une découverte à ne pas rater ! »

Articles (voir plus)

Vidéo : impression du tome 2

Revue de presse (voir plus)

Une analyse des ouvrages de Michèle Audin et de Raphaël Meyssan sur la Commune

François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle, s’est penché sur le roman de Michèle Audin Comme une rivière bleue et sur Les Damnés de la Commune, dans Le Magasin du XIXe siècle, revue de la Société des (...)

Entretien dans « Les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique »

Article et entretien réalisés par Jean-François Wagniart, avril-juin 2018.

Un entretien sur RCF Loiret

J’étais invité sur RCF pour parler des Damnés de la Commune, le 26 juin 2018.

Une critique dans « La Commune »

Jean-Louis Robert a signé une belle critique dans le bulletin de l’association des Amies et Amis de la Commune.

Une critique sur le site « Bruce Lit »

Patrick Faivre a écrit une critique très précise et documentée sur le blog BD, le 18 mai 2018.

Un entretien dans « Zibeline »

Le mensuel culturel du Sud-Est consacre deux belles pages aux Damnés de la Commune dans son numéro de mai 2018.