Lavalette au Brésil

À São Paulo, au Brésil, ma bande dessinée Les Damnés de la Commune est devenue un support de cours.

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Les élèves de l’Alliance française de São Paulo, au Brésil, travaillent à partir du livre Les Damnés de la Commune, le 11 novembre 2017.

Vendredi 11 novembre 2017, le roman graphique Les Damnés de la Commune était étudié à l’Alliance française de São Paulo, au Brésil, par les élèves de fin de niveau C1 du CECR (Cadre européen commun de référence pour les langues).

L’enseignante, Clarisse Meunier, les a fait plancher sur le premier chapitre du livre. Les élèves ont été invités à retrouver sur des cartes l’itinéraire du narrateur dans Paris, puis ont fait des recherches sur la période de la Commune de Paris. Enfin, il ont donné libre cours à leur plume et ont imaginé la vie de Lavalette pendant la Commune.

Au Brésil, Lavalette a eu plusieurs vies !

Un grand merci, depuis Paris, à Clarisse Meunier et à ses élèves !

—  Consultez le premier chapitre du livre
—  Téléchargez le support de cours

Si, à votre tour, vous vous appropriez ce livre et lui donnez une vie inattendue, n’hésitez pas à m’en parler !

Raphaël Meyssan

Articles (voir plus)

Vidéo : impression du tome 2

Revue de presse (voir plus)

Une analyse des ouvrages de Michèle Audin et de Raphaël Meyssan sur la Commune

François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle, s’est penché sur le roman de Michèle Audin Comme une rivière bleue et sur Les Damnés de la Commune, dans Le Magasin du XIXe siècle, revue de la Société des (...)

Entretien dans « Les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique »

Article et entretien réalisés par Jean-François Wagniart, avril-juin 2018.

Un entretien sur RCF Loiret

J’étais invité sur RCF pour parler des Damnés de la Commune, le 26 juin 2018.

Une critique dans « La Commune »

Jean-Louis Robert a signé une belle critique dans le bulletin de l’association des Amies et Amis de la Commune.

Une critique sur le site « Bruce Lit »

Patrick Faivre a écrit une critique très précise et documentée sur le blog BD, le 18 mai 2018.

Un entretien dans « Zibeline »

Le mensuel culturel du Sud-Est consacre deux belles pages aux Damnés de la Commune dans son numéro de mai 2018.