Critique sur « Sens Critique »

Une critique de Muffinman sur Sens Critique, le 28 novembre 2017.

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Extraits :

« Le résultat constitue une incontestable réussite. »

« On plonge dans le livre et au cœur des événements presque comme si on y était. Ces gravures (splendides – on ne soulignera jamais assez le talent des illustrateurs de l’époque qui agrémentaient la presse quotidienne de leurs œuvres) ont le pouvoir de vous attirer dans l’univers tragique de ces temps révolus. »

« Les Damnés de la Commune est un beau livre, pas simplement une bande-dessinée, qui parvient à aspirer le lecteur dans ses pages. On est frappé par la tragédie que vit Victorine et par l’enchaînement des événements qui conduiront à la Semaine sanglante, et lorsque se tourne la dernière page de ce tome 1/3 intitulé À la recherche de Lavalette, on n’a qu’une hâte : découvrir le tome 2 de ce documentaire savamment illustré. Mais il faudra attendre une année pour pouvoir la lire. C’est le genre de livre qui vous donne envie de vieillir plus vite. »

(Les Damnés de la Commune de Raphaël Meyssan : critique de Muffinman à lire sur Sens Critique.)

Articles (voir plus)

Dans l’atelier

Analyse de quelques planches

Revue de presse (voir plus)

Entretien dans « Les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique »

Article et entretien réalisés par Jean-François Wagniart, avril-juin 2018.

Un entretien sur RCF Loiret

J’étais invité sur RCF pour parler des Damnés de la Commune, le 26 juin 2018.

Une critique dans « La Commune »

Jean-Louis Robert a signé une belle critique dans le bulletin de l’association des Amies et Amis de la Commune.

Une critique sur le site « Bruce Lit »

Patrick Faivre a écrit une critique très précise et documentée sur le blog BD, le 18 mai 2018.

Un entretien dans « Zibeline »

Le mensuel culturel du Sud-Est consacre deux belles pages aux Damnés de la Commune dans son numéro de mai 2018.

Une critique dans « Notes bibliographiques »

Le journal de l’Union nationale culture et bibliothèques pour tous (UNCBPT) consacre un article aux Damnés de la Commune dans son numéro de mai 2018.