Finaliste du Prix Wolinski de la BD du « Point » 2017

Les Damnés de la Commune étaient finaliste aux côtés de plusieurs grands noms de la bande dessinée : Enki Bilal, Cosey, Ludovic Debeurme, Simon Hanselmann, Nine Antico et Blutch qui a reçu le prix.

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter

« Comme les Variations, de Blutch, Les Damnés de la Commune témoignent de la formidable vitalité de la bande dessinée et de sa capacité à explorer différents langages graphiques, au service de propos les plus divers. Ici, Raphaël Meyssan s’attache à une figure méconnue de la Commune, un certain Lavalette, dont le narrateur découvre qu’il a habité dans son immeuble de Belleville. En reconstituant sa biographie, Meyssan revient sur les grandes heures du soulèvement parisien en s’appuyant exclusivement sur des gravures et des extraits de journaux de l’époque. Une démarche qui renouvelle le discours historique de manière radicale et ­fascinante. »
Le Point du 14 décembre 2017

(Les Damnés de la Commune de Raphaël Meyssan, finaliste du Prix Wolinski de la BD du « Point » 2017, à lire sur le site du Point)

Articles (voir plus)

Dans l’atelier

Analyse de quelques planches

Revue de presse (voir plus)

Un entretien sur RCF Loiret

J’étais invité sur RCF pour parler des Damnés de la Commune, le 26 juin 2018.

Une critique dans « La Commune »

Jean-Louis Robert a signé une belle critique dans le bulletin de l’association des Amies et Amis de la Commune.

Une critique sur le site « Bruce Lit »

Patrick Faivre a écrit une critique très précise et documentée sur le blog BD, le 18 mai 2018.

Un entretien dans « Zibeline »

Le mensuel culturel du Sud-Est consacre deux belles pages aux Damnés de la Commune dans son numéro de mai 2018.

Une critique dans « Notes bibliographiques »

Le journal de l’Union nationale culture et bibliothèques pour tous (UNCBPT) consacre un article aux Damnés de la Commune dans son numéro de mai 2018.