« La Fabrique de l’Histoire » sur France Culture

Sur France Culture, Pascal Ory a défendu Les Damnés de la Commune, lors de la table ronde fiction de « La Fabrique de l’histoire » du 3 novembre 2017. Extraits.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

« C’est vraiment de la bande dessinée. C’est tout à fait superbe. Je suis complètement entré dedans. »

« On est devant quelque chose d’assez séduisant sur le plan graphique. »

« Je pense que, comme c’est un graphiste, il a eu la possibilité, parfois, de triturer les images, pas seulement en les recadrant, mais en jouant avec les personnages et en leur faisant adopter des postures qu’ils n’ont pas dans les documents initiaux. »
[Petite précision. Je n’ai pas modifié les personnages. La difficulté a justement consisté à trouver les bonnes images, parmi les milliers de gravures, pour conduire le récit et emmener le lecteur dans l’histoire.]

« Il a quinze mille documents sur son ordinateur. Tous ne sont pas iconographiques, car non seulement l’image est empruntée à l’extraordinaire production de gravures de l’époque, mais l’auteur a aussi composé avec des photographies d’archives. C’est assez émouvant pour un chercheur d’entendre parler de la Bibliothèque historique de la ville de Paris, de la rue Pavée et du Maitron. »

« Il montre des documents d’époque : la fameuse Victorine B a laissé ses mémoires. La vie privée de Victorine intervient avec la mort de ses enfants en plein crise de Paris en 1871. C’est tout à fait émouvant. »

« C’est tout à fait convaincant comme bande dessinée. Par ailleurs, c’est situable – et je pense qu’il n’est pas graphiste pour rien – dans la continuité du situationnisme. »

(Les Damnés de la Commune dans « La Fabrique de l’histoire » du 3 novembre 2017, à écouter sur France Culture)

Dans l’atelier

Analyse de quelques planches

Lavalette au Brésil

À São Paulo, ma bande dessinée est devenue un support de cours

Revue de presse

« La Fabrique de l’Histoire » sur France Culture

Sur France Culture, Pascal Ory a défendu Les Damnés de la Commune, lors de la table ronde fiction de « La Fabrique de l’histoire » du 3 novembre 2017. Extraits.

Entretien et critique dans « dBD »

Dans son numéro de novembre 2017, le magazine dBD consacre quatre pages d’entretien et une belle critique au livre Les Damnés des la Commune

Coup de cœur des libraires de la revue « Page »

Les Damnés de la Commune dans la revue Page des libraires.

« Livres Hebdo » du 13 octobre 2017

Livres Hebdo consacre une notice à la sortie du livre Les Damnés de la Commune