Rencontres et dédicaces de Raphaël Meyssan

Saint-Denis, Aubervilliers, Angoulême, Paris... et Versailles

Imprimer Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Jeudi 30 et vendredi 31 janvier 2020 : festival d’Angoulême

—  Jeudi à 11h30 : conférence de lancement de l’application BDnF avec la BNF
(Auditorium, Pavillon Jeunes Talents, Enjmin, 138 rue de Bordeaux).
—  Jeudi de 15h à 17h : dédicaces sur le stand des éditions Delcourt.
—  vendredi de 17h à 19h : dédicaces sur le stand des éditions Delcourt.

 

 

 

Dimanche 1er mars 2020 : dédicaces au Salon du roman historique de Levallois

De 14h à 19h, Hôtel de Ville, place de la République, 92300 Levallois
Site internet

 

 

 

Mercredi 4 mars 2020 : débat avec Bertrand Tillier, animé par Jacqueline Lalouette

Dans le cadre des Mercredis des révolutions, de l’université populaire de la Société de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle, débat avec Bertrand Tillier, animé par Jacqueline Lalouette, sur le thème « Dessiner la révolution, autour de la Commune de Paris ».
De 18h30 à 20h30 à la mairie du 18e arrondissement de Paris (métro Joffrin), dans la salle des mariages.

Site internet de la Société de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle
Programme complet des séances (PDF)

 

 


ÉVÉNEMENTS PASSÉS


 

 

Conférence à la bibliothèque Clément Ader du ministère des armées, le 14 janvier 2020

Conférence à la bibliothèque Clément Ader du ministère des armées, le 14 janvier 2020

 

 

Dédicaces à la médiathèque du journal « Le Monde », le 7 novembre 2019

  • Au journal « Le Monde »
  • Dédicaces à la médiathèque du journal « Le Monde », le 7 novembre 2019
Dédicaces à la médiathèque du journal « Le Monde », le 7 novembre 2019

 

 

Table ronde au Festival Résistance de Clamecy avec Edmond Baudoin, Christophe Girard et Mathieu Colloghan

Je participais le 1er décembre 2018 à une table ronde lors du Festival Résistances de Clamecy sur le thème « Histoire et bande dessinée ». J’ai eu l’immense plaisir d’y parler avec Edmond Baudoin, dont la découverte de ses livres il y une vingtaine d’année m’a donné envie de faire de la bande dessinée. Nous avons échangé avec Mathieu Colloghan auteur de Manif et Christophe Girard dont la magnifique série Le Linceul du vieux monde raconte heure par heure la révolte des canuts à Lyon, quarante ans avant la Commune de Paris.

Dédicaces à la Fête de l’Huma 2018

Au village du Livre et sur le stand de l’Association des amis de la Commune de Paris

 

 

Dédicaces sur le stand de l’Association des amis de la Commune de Paris, lors de la Fête de l’Huma 2018.

 

 

Rencontre à la librairie Les Mots passants, lors du festival Aubercail

Le 5 mai 2018, rencontre-débat animée par Thomas Pitiot autour des Damnés de la Commune à la librairie Les Mots passants, à Aubervilliers, dans le cadre des prémices du festival Aubercail.

 

 

Table ronde autour de l’écriture de l’Histoire en BD, au festival Pulp

Le dimanche 8 avril 2018, avec Renaud Farace et Sébastien Vassant, à la Ferme du Buisson, à Noisiel.

La rencontre avait lieu dans le Magic Mirror de la Ferme du Buisson, à Noisiel.
  • Christophe Barbat animait la table-ronde avec Sébastien Vassant, Renaud Farace et Raphaël Meyssan.
  • Renaud Farace (Duel, éditions Casterman) et Raphaël Meyssan (Les Damnés de la Commune, éditions Delcourt).
  • Des planches des trois ouvrages étaient projectées lors de la table-ronde.
  • Sébastien Vassant vient de publier Mai 68 : La Veille du Grand Soir, écrit par Patrick Rotman (éditions Delcourt/Le Seuil).
Photographies : Avril Tembouret

 

Conférence à la médiathèque de Saint-Denis,
lors du festival Hors Limites, le 17 mars 2018

 

 

  • Rencontre avec les lecteurs de la médiathèque du centre-ville de Saint-Denis, le 17 mars 2018.
  • Cette rencontre a été l’occasion d’expliquer la construction de plusieurs planches du livre.
  • Plusieurs livres et collections de journaux étaient exposés à l’occasion de la rencontre.
  • La médiathèque de Saint-Denis possède un fonds important sur la Commune de Paris.
  • Dédicace des Damnés de la Commune à Saint-Denis.
  • Raphaël Meyssan avec les bibliothécaires de Saint-Denis : Marie-Christine Leverne, Florence Trovel et Martine Losno.

En savoir plus sur la rencontre sur le site du festival Hors Limites

 

 

Dédicaces au Salon du livre de Paris, le 18 mars 2018

Cent quarante-sept ans, jour pour jour, après l’insurrection de la Commune de Paris.

 

 

Rencontre et dédicaces à la librairie du BHV, à Paris, le 14 décembre 2017

  • Raphaël Meyssan et Stéphane Quero, à la librairie du BHV, à Paris, le 14 décembre 2017.

Rencontre et dédicaces à la librairie Page 10-2, à Vendôme, le 2 décembre 2017

Grégoire Seguin, éditeur des Damnés de la Commune chez Delcourt, Raphaël Meyssan et la libraire Marie-Claire Bours, à la librairie Page 10-2, à Vendôme, le 2 décembre 2017.

 

 

Rencontre avec l’historien Pierre Serna, à la librairie Le Genre urbain, le 27 mars 2018

L’historien Pierre Serna, Raphaël Meyssan et Xavier Capodano, libraire du Genre urbain, lors du cycle BD-Histoire, à Belleville, le 27 mars 2018.

Lire les extraits de l’intervention de Pierre Serna dans le cadre du cycle BD-Histoire

 

 

Dédicaces au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2018

Les 25, 26 et 27 janvier 2018, sur le stand des éditions Delcourt et à la librairie Cosmopolite.

 

 

Dédicaces au festival BD Boum 2017 à Blois

Le dimanche 26 novembre 2017, à la Halle aux Grains de Blois, avec la librairie Bédélire.

 

 

Dédicaces au Salon du roman historique de Levallois 2018

Le dimanche 11 mars 2018 à de l’Hôtel de Ville de Levallois.

 

Dédicaces au salon Histoire de lire 2018 à Versailles

Après la Fête de l’Humanité, direction Versailles dans une toute autre ambiance... J’étais pour des dédicaces le samedi 24 novembre 2018. Pour Emmanuel Macron, « Versailles, c’est là où la république s’était retranchée quand elle était menacée ». Notre président se situe dans la version de l’histoire écrite par Adolphe Thiers et les versaillais [2] qui ont écrasé dans le sang la Commune de Paris, ce mouvement pour une république sociale. Je suis très heureux d’être allé porter un tout autre autre point de vue dans la capitale des monarques.

 

Dédicaces à librairie La Dimension fantastique, à Paris

Le 23 mai 2018 à La Dimension fantastique, 106 rue La Fayette, 75010 Paris.

 

Rencontre à librairie Publico, à Paris

Le 25 mai 2018 à la Librairie Publico, 145 rue Amelot, 75011 Paris.

 

Lancement du tome 2 à la librairie Le Genre urbain, à Paris

Le 13 mars 2019, lancement du livre Ceux qui n’étaient rien, tome 2 des Damnés de la Commune, à la librairie Le Genre urbain (60 rue de Belleville, 75020 Paris).
 

Dédicaces au banquet de l’Association des amis de la Commune de Paris, à Montreuil

Le 30 mars 2019, à la Maisons des syndicats CGT (263 rue de Paris, 93100 Montreuil).
 

Conférence à l’université de Nîmes

Le mardi 12 novembre 2019. Conférence suivie du vernissage d’une exposition sur la Commune à la bibliothèque universitaire et de dédicaces à la librairie Diderot.
Organisé par l’université de Nîmes et l’Association des Amies et Amis de la Commune de Paris-1871 - Comité Gard-Cévennes

 

Lancement du tome 2 à la à la librairie Atout Livre, à Paris

Le 14 novembre 2019, avec une rencontre et un débat.

 

Dédicaces au Salon du livre de Boulogne-Billancourt

Le 7 décembre 2019.

 

Dédicaces à la librairie l’Atelier, à Paris

Le 13 décembre 2019.

 

Rencontre avec Michèle Audin à la librairie Libertalia, à Montreuil

Le 18 décembre 2019.
Site internet de la librairie : librairielibertalia.com
Site internet de Michèle Audin sur la Commune : macommunedeparis.com

[1J’écris « versaillais » sans majuscule initiale car il s’agit d’un mouvement politique (comme « communards », « socialistes », « républicains » ou « orléanistes »). Si je parlais des habitants de la ville, je mettrais une capitale (comme « Parisiens » ou « Orléanais »).

[2J’écris « versaillais » sans majuscule initiale car il s’agit d’un mouvement politique (comme « communards », « socialistes », « républicains » ou « orléanistes »). Si je parlais des habitants de la ville, je mettrais une capitale (comme « Parisiens » ou « Orléanais »).